À propos de l’érablière : La Petite Cabane à Sucre inc.

Le nom de l’érablière, La Petite Cabane à Sucre, est un clin d’œil au passé. Au siècle dernier, plusieurs familles d’agriculteurs au Québec possédaient aussi une forêt d’érables à sucre. À l’hiver et au printemps, elles s’affairaient donc à la récolte de l’eau d’érable et à sa transformation en sirop d’érable.

Les propriétaires de La Petite Cabane à Sucre poursuivent donc la tradition de leurs ancêtres acériculteurs, mais en regardant droit vers l’avenir. Petit deviendra grand, dit-on! Les technologies modernes facilitant la production de sirop d’érable, l’érablière compte aujourd’hui 90 000 entailles sur ses sites de Cleveland et de Ham-Sud en Estrie.

De fiers producteurs de sirop d’érable canadien!

Pour les propriétaires de La Petite Cabane à Sucre, Gilles Fréchette et Marilène Poirier, la production de sirop d’érable est une histoire de famille, une affaire de cœur. Ceux-ci ont tous deux grandi dans des milieux acéricoles, ce qui leur a permis de se familiariser dès leur plus jeune âge à la production de sirop d’érable.

En 2000, réalisant un rêve, ils font l’acquisition de leur première cabane à sucre familiale, à Ham-Nord en Estrie, une érablière de 5 500 entailles. C’est là qu’ils appliquent toutes leurs connaissances en produisant leur premier sirop d’érable. Par la suite, ils apprennent les rudiments de la transformation du sirop d’érable, tout en conservant leur emploi respectif. Les nouveaux acériculteurs produisent alors du sirop d’érable biologique.

Pas une, mais deux érablières en Estrie

Dix ans plus tard, en 2013, Gilles et Marilène sont prêts à s’investir pleinement dans la production du sirop d’érable. Ils achètent donc une érablière de 43 000 entailles sur 300 acres, à Cleveland en Estrie, près de Richmond. C’est ici que commence l’histoire de La Petite Cabane à Sucre.

En plus de la production du sirop d’érable, ils se mettent à sa transformation en divers produits dérivés: sucre granulé, pépites, beurre, tire, caramel, mélange pour aromatiser la crème glacée, barbe à papa, gelée, etc.

L’année suivante, les acériculteurs font face à une pénurie de sirop d’érable. Très sélectifs sur la qualité de leur produit, ils décident d’acquérir une autre érablière pour suffire à la demande, plutôt que d’acheter le sirop à une autre cabane à sucre. Ils font ainsi l’acquisition d’une deuxième érablière, située sur les versants nord, est et ouest du mont Ham (à Ham-Sud). Avec les 47 000 entailles sur 300 acres, ils doublent leur production. Cette érablière de Ham-Sud est à la fine pointe de la technologie, grâce à un partenariat avec l’entreprise H2O Innovation.

Des produits de l’érable en vente au Canada et en Europe

Même s’ils gardent en tête la richesse des techniques ancestrales des premiers acériculteurs canadiens, Gilles et Marilène ne cessent de perfectionner leurs techniques de production et de transformation du sirop d’érable et de moderniser leurs équipements pour maximiser le rendement de leurs deux érablières.

Leur sirop d’érable et leurs produits à l’érable sont distribués dans plusieurs grandes chaînes de restaurants et d’épiceries à travers le Canada et ils sont même exportés en Europe.

Nos produits sont maintenant en vente à la Bouchère du village, à Richmond

Un gage de qualité

La Petite Cabane à Sucre inc. détient une licence de l’Agence canadienne d’inspection des aliments pour la transformation de ses produits de l’érable.